Le grand saut de la rupture

Vous vous êtes fait à l’idée, votre relation bat de l’aile et après tous les efforts investis pour tenter d’améliorer la situation, vous considérez qu’il est temps d’y mettre un terme. Même si vous y avez longuement réfléchi, il est normal que cette décision soit difficile car plein d’émotions contradictoires font surface.
“Et si on avait pas TOUT fait pour que ça marche?” … “Et si je le regrettais?”… “Je sais que je lui ferai de la peine…” etc.

Voici donc quelques pistes de réflexion qui peuvent vous aider à traverser tout ça.

Pourquoi la rupture?

Même si votre relation dure depuis des années, ce n’est pas une raison pour être coincé dans une union qui vous rend malheureux. Si le fait de rester avec votre partenaire nuit à votre bonheur personnel, il est temps de réfléchir à un monde meilleur.

Les causes d’une séparation peuvent être multiples et varient selon les valeurs de chacun. Il n’y a pas de mauvaises raisons. Bien souvent, on le sent au plus profond de nous que c’est la fin mais la réalité fait peur. C’est souvent le sentiment de sauter dans le vide sans aucun repère.

“Comment vais-je m’organiser après?”… “Comment vont réagir les enfants?”… “Je vais devoir diminuer mon rythme de vie…” etc.

Quand?

Vous serez sans doute d’accord avec moi, il n’y a pas vraiment de meilleur moment pour rompre. “Pas maintenant, c’est bientôt la Saint-Valentin” ou “Son boulot ne va pas très bien ces temps-ci, je vais attendre.” Si on s’écoutait, on le ferait jamais. Il faut donc se lancer et cesser de vouloir minimiser les dégâts. Un jour ou l’autre il faudra le faire.

Comment?

Il n’y a pas de façon idéale pour rompre mais quelques-uns de ces trucs peuvent vous guider.

Je vous conseille de ne pas amorcer la rupture suite à un dispute. Ni à un moment plus ou moins opportun comme cinq minutes avant de quitter au travail ou pendant le souper avec les enfants. Je suggère fortement un endroit calme, où vous aurez du temps pour discuter.

Aussi, un minimum de préparation fera en sorte que vous vous sentirez plus en confiance. Comme vous y avez longuement réfléchis, expliquez-lui les raisons qui vous ont poussées à croire que c’était la meilleure solution.
L’annonce n’a pas besoin d’être teinté de drame cinématographique.

Elle peut être aussi concise que:
“Comme tu sais, notre couple ne va pas très bien ces temps-ci. Même si je crois que nous avons plusieurs choses en commun, il est temps de prendre des chemins différents.”

Réactions possibles

Finalement, si l’autre n’est pas aussi prêt que vous à la rupture, il est possible qu’il ou elle joue la carte de la culpabilité. S’ensuivra donc la tous les beaux moments que vous avez vécu ensemble, des voyages qu’il ou elle avait l’intention de faire avec vous ou de sa motivation soudaine à changer.

Si vous demeurez ferme et respectueux, l’autre comprendra que votre décision est définitive. Sachez qu’il n’est pas nécessaire de tout dire. Si vous le quittez pour quelqu’un d’autre, laissez tomber cette info. De plus, évitez de lui attribuer tous les torts car chacun a sa part de responsabilité dans l’issue de cette relation.

La rupture amoureuse n’est jamais facile à vivre, même pour celui ou celle qui prend la décision. Dans le meilleur des mondes, c’est lorsque cette séparation est établie d’un commun accord qu’il y a moins de ravages. Mais malgré tout, chacun y vit un deuil et un certain sentiment d’échec. Le temps devient alors un précieux allié!

, sexologue
Fière partenaire de ton bonheur amoureux

_____________________________
Ce texte vous interpelle?

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Soumettre


(Cette chronique sexologique est également publiée sur Canal Vie.)

418-407-6694 Prenons rendez-vous >