Tomber amoureux, comment ça fonctionne?

Qu’est-ce qui se passe lorsqu’on tombe en amour? Et pourquoi cette personne plutôt qu’une autre? Intriguant, non? Voici ce qu’il en est!

D’abord une question d’hormones

Beaucoup de neuroscientifiques se sont penchés sur la question. D’après les recherches du médecin et sexologue Francesco Bianchi-Demicheli, l’amour naît inconsciemment bien avant qu’on s’en rende compte. En fait, il suffirait de moins d’un cinquième de seconde pour activer douze aires cérébrales responsables du sentiment amoureux.

Les phéromones y sont aussi pour beaucoup dans tout ce développement sentimental, car elles sont responsables de l’attirance sexuelle. Cependant, il semblerait que ce ne soit pas suffisant pour que le sentiment amoureux soit significatif. Les phéromones sont également présentes dans le monde animal alors elles servent surtout à anticiper la reproduction. Les êtres humains sont, disons-le, beaucoup plus complexes dans le choix de leur partenaire.

En réalité, c’est la dopamine et l’ocytocine qui concrétisent la véritable sensation de tomber amoureux. Elles impliquent les mêmes douze zones cérébrales et on les retrouve dans le lien de couple et celui du parent-enfants. L’ocytocine a un rôle extrêmement important dans l’attachement envers l’autre. Elle procure une sensation de bien-être, de relaxation et c’est une hormone importante à la socialisation, car elle renforce le sentiment de confiance en soi et en l’autre.
(Si tu te questionnes en ce moment sur ton sentiment amoureux envers l’autre, il est peut-être temps de booster ta sécrétion d’ocytocine!)

Néanmoins, l’amour n’est pas qu’une question neurobiologique.
Le sentiment amoureux est un phénomène complexe, autant social que psychologique.

La magie de l’amour

La raison pour laquelle il est si difficile d’expliquer pourquoi on tombe amoureux c’est en grande partie parce que c’est un sentiment instinctif et ancré dans l’inconscient. Certains psychanalystes mentionneront qu’on a tous les images de personnes ayant joué un rôle important dans notre enfance et dans notre développement vers la maturité. Ces personnes nous ont d’ailleurs aidé à devenir ce que nous sommes aujourd’hui. Ce serait ces gens, qui ont bien pris soin de nous, qu’on associerait au sentiment amoureux. Donc lorsqu’une personne semble correspondre à cette image d’amour, cela nous ramènerait à nos premières relations significatives et à un fort sentiment d’affection. Ça expliquerait aussi pourquoi certaines personnes sont en couple avec une personne ayant de fortes ressemblances avec leur mère, leur père, un autre membre de la famille ou leur premier amour d’adolescent!

Dans un autre contexte, si quelque chose vous manquait dans votre relation avec vos parents lorsque vous étiez enfant, il se pourrait que vous recherchiez de façon inconsciente cet aspect manquant chez votre partenaire. Par exemple, si votre besoin de reconnaissance n’était jamais réellement comblé, il se pourrait que vous choisissiez un(e) partenaire qui saura satisfaire cette carence.

Quoi qu’il en soit, chaque personne a sa propre définition de l’amour. Chaque histoire d’amour est unique, car chacun la bâtit selon son individualité et ses aspirations. Certains rechercheront leur «moitié» qui complète certains aspects moins bien développés de leur personnalité et inversement, ils peaufineront l’autre à leur façon. D’autres seront attirés vers des personnes qui leur ressemblent afin de partager un maximum d’intérêts communs.

À chacun son histoire… Et vous, quelle est la vôtre?

, sexologue
Fière partenaire de ton bonheur amoureux

_____________________________
Ce texte vous interpelle?

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Soumettre


(Cette chronique sexologique est également publiée sur Canal Vie.)

418-407-6694 Prenons rendez-vous >